AMPEFY : INAUGURATION DU SYSTEME DE PURIFICATION D’EAU

Antananarivo, 02 août 2019 (ANTA) : 2000 personnes issues de 400 familles de la Commune d’Ampefy, District Soavinandriana Itasy vont bénéficier d’une eau salubre grâce au système de purification d’eau inauguré ce 02 août 2019 dans cette commune en présence du ministre de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures, Vonjy Andriamanga et l’ambassadeur du Japon à Madagascar, S.E.M. Ichiro Ogasawara.La population puisera l’eau purifiée dans un seul point d’eau gérée par la Commune avec un coût unitaire qui tiendra compte de leur pouvoir d’achat.
Le budget de fonctionnement est réduit car le moteur de pompage est alimenté par de l’énergie solaire avec une autonomie de trois jours, au minimum en cas de faible ensoleillement.
Ce système de purification d’eau entre dans le cadre du projet intitulé « soutien à l’amélioration de l’accès à l’eau potable » initié par le gouvernement du Japon. Il s’agit d’un don accordé lors d’une signature à Tokyo le 05 Décembre 2017. Le don a un montant total de 200 millions de yen ou l’équivalent de 2 millions de dollars.
Mis à part la Commune d’Ampefy, 4 autres régions feront l’objet du même projet à savoir Vakinankaratra, Betsiboka, Bongolava et Haute Matsiatra. Dans ces régions où l’eau est particulièrement abondante ; il est essentiel qu’elle soit purifiée afin d’éviter tout risque de maladies liées à l’insalubrité de l’eau. Un défi qui vise particulièrement les enfants de bas âge, les écoliers, les femmes et les patients.
A cette occasion, l’ambassadeur du Japon à Madagascar Ichiro Ogasawara, a indiqué que la compagnie japonaise YAMAHA a été sélectionnée comme fournisseur de ces systèmes de purification d’eau. Ce système est simple et facile à entretenir, bien qu’il soit capable d’épurer tous les jours jusqu’à 8.000 litres (assez pour approvisionner une communauté de 400 ménages) d’eau de surface provenant des rivières lacs ou étangs.
Cette initiative s’aligne aussi avec l’axe 4, du Contrat Programme du Ministère de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures stipulant la nécessité de rendre opérationnel le Plan National Eau potable pour les situations de crise. Celui-ci souligne l’importance de la disposition d’un plan de contingence accompagné des purificateurs d’eau pour toutes les régions notamment celles assujetties à des inondations ou cyclones.
« Octroyer de l’eau potable ne se limite pas à l’installation d’un système d’adduction, il est tout à fait possible d’améliorer la qualité de service en offrant de l’eau saine pour la population plus particulièrement aux plus vulnérables, et cela contribuera à la réduction des maladies liées à l’eau et d’éliminer tout risque d’épidémie. » ajoute Monsieur Vonjy ANDRIAMANGA Ministre de l’Energie de l’Eau et des Hydrocarbures lors de son intervention.