ALLEMAGNE – MADAGASCAR :
UNE COOPERATION VIEILLE DE 135 ANS

L’Ambassadeur de l’Allemagne Harald Gehrig et le Ministre des Affaires Etrangères Henry Rabary-Njaka lors de l’ouverture officielle
L’Ambassadeur de l’Allemagne Harald Gehrig et le Ministre des Affaires Etrangères Henry Rabary-Njaka lors de l’ouverture officielle

Antananarivo 15 mai (ANTA) : L’ouverture officielle de la célébration du 135ème  anniversaire de la signature du traité d’amitié entre Madagascar et l’Allemagne s’est tenue ce 15 mai au siège du Ministère des Affaires Etrangères à Anosy. Le 15 mai 1883, quand la Reine Ranavalomanjaka , où Ranavalona II, a dépêché en Allemagne des émissaires malagasy afin de mettre en place une traité d’amitié entre les deux pays, il fut convenu que, de la souveraineté malagasy, naitra un traité de paix et de commerce entre les deux pays.
Durant la colonisation, ce traité d’amitié s’est quelque peu éclipsé pour cause de la domination culturelle et politique française selon Victor Andriananjason. Avec le concours de Fidimalala, l’un des premiers journalistes malagasy basé en Allemagne, travaillant à l’antenne de Deutsche Welle Victor Andrianajasona et lui ont eu l’honneur et la chance de traité un bulletin d’informations en vue d’un éventuel relance des coopérations germano-malagasy après l’indépendance de Madagascar.
Sous la première République, il a été convenu que les relations se focaliseront en une relation purement diplomatique culturelle et commerciale. Au fil du temps, elle a traversé des péripéties marquées et ponctuées par des hauts et des bas générées  par la guerre froide et le conflit entre la tendance du capitalisme et du communisme.
Mise en berne par les crises politiques cycliques malagasy, la coopération Germano-Malagasy a essayé de se relancer vers une nouvelle orientation qui est la promotion du développement commun dans le respect de la souveraineté.
A ce titre, l’Ambassadeur de l’Allemagne, Harald Gehrig et le Ministre des Affaires Etrangères, Henry Rabary Njaka ont conjointement déclaré que depuis ces quatre dernières années, cette coopération est revenue au beau fixe par le scellement des accords bilatéraux dont les perspectives laisseront place à des visions et des défis de développement commun.
Résolution du conflit politique.
Dans son intervention, en marge du contexte de la célébration, l’Ambassadeur d’Allemagne a esquissé une proposition de solutions en vue de sortie de crise malagasy. Il a proposé comme modèle de règlement des conflits le dialogue qui a emmené les pays occidentaux à normaliser l’issue des deux guerres mondiales pour une paix mondiale.
« Dans le cadre de notre coopération, l’Allemagne est le seul pays membre de l’Union Eurepéenne avec qui on a fait une dialogue politique et c’est vraiment très important pour Madagascar. On est heureux que l’Allemagne nous accompagne dans nos actions car c’est dans l’intérêt mutuel de nos deux pays. Cette coopération bilatérale le témoigne », a indiqué le Ministre des Affaires Etrangères Henry Rabary-Njaka.
Pour marquer cet évènement, une exposition sur les archives et fonds documentaires relatant les relations historiques de la coopération Germano-Malagasy se tient au Ministère des Affaires Etrangères à Anosy pendant deux jours.

  Visite de stand effectué par le Ministre des Affaires Etrangères Henry Rabary-Njaka et l’Ambassadeur de l’Allemagne Harald Gehrig

Visite de stand effectué par le Ministre des Affaires Etrangères Henry Rabary-Njaka et l’Ambassadeur de l’Allemagne Harald Gehrig

L’Ambassadeur de l’Allemagne n’a pas manqué cette occasion de donner son avis face à la situation actuelle que traverse Madagascar.
« Les dialogues nous ont permis de résoudre nos problèmes en Europe. Essayez de prendre en main les intérêts de chacun puis organisez un dialogue en promouvant un Etat de droit commun. C’est une expérience déjà vécue en Europe  et j’espère que ça marchera aussi à Madagascar », a-t-il expliqué.