ALGERIE : DEMISSION DE T. BELAIZ

Antananarivo, 17 avril 2019 (ANTA) : Le Président du Conseil Constitutionnel algérien BELAIZ a démissionné ce 16 avril. Un poste clé qui est en charge de valider les candidatures à la future présidentielle. Belaiz était un proche de l’ancien Président Bouteflika durant régime d’Abdelaziz Bouteflika
Les manifestants réclament le départ des trios surnommés « trois B » : Abdelkader Bensalah le chef d’Etat par intérim, N.Bedhui le Chef du Gouvernement et enfin T. Belaiz le démissionnaire.
Des heurts de plus en plus fréquents ont opposé la police des manifestants.
Le Général Ahmed Gaid Salah a déclaré que : « c’est une armée professionnelle équipée avec des armes développées qui sont érigées aux ennemis de notre nation et non pas sur notre peuple. L’armée tient à être sûre qu’aucune goutte de sang algérien ne soit versée. »
L’armée appelle les manifestants à être patients et ne pas perturber le fonctionnement de l’Etat.