07 SEPTAMBRA 2018: FANAMBARANA NATAON’NY FILOHA RAJAONARIMAMPIANINA

Ry vahoaka malagasy mpiray tanindrazana amiko, Mandalo dingana lehibe ny firenentsika manomana ny fiatrehana ny fifidianana ho Filohan’ny Repoblika. Raha nanao fanamby taminao aho tamin’ny faha-25 janoary 2014, izany hoe 4 taona sy fito volana lasa izay, dia maika daholo ny zavatra rehetra tamin’izany. Nambarako fa ny ady amin’ny fahantrana no tanjona, nefa tsy maintsy namerina ny fiandrianam-pirenentsika isika, satria voasazy tamin’ny endriny rehetra nandritra ny 5 taona talohan’izay. Hapetraka ny tany tàn-dalàna sy ny fitsarana tsy mitanila ary hatrehina haingana ireo zavatra maro manahirana ny vahoaka : ny fampianarana, ny fahasalamana, ny herinaratra, ny fandriam-pahalemana, ny olan’ny tanora, ny vehivavy sy ny ankizy sns …

DÉMISSION DE HERY RAJAONARIMAMPIANINA ET DÉSIGNATION DE RIVO RAKOTOVAO EN TANT QUE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE PAR INTÉRIM

Antananarivo, 07 septembre (ANTA) : Considérant que le Président de la Haute Cour Constitutionnelle a été saisie le 07 septembre 2018 par bordereau d’envoi n°15/18/PRM/SP reçu et enregistré au greffe le même jour ; qu’est annexée à ce bordereau la lettre de démission du Président de la République Hery Martial RAJAONARIMAMPIANINA libellée comme suit :

AVIS N°07-HCC/AV DU 07 SEPTEMBRE 2018 RELATIF A UNE DEMANDE D’AVIS SUR LES ATTRIBUTIONS COURANTES DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Antananarivo, 07 septembre (ANTA) :  Considérant que par lettre n°111/PRM/SG/DEJ-18 du 06 septembre 2018, le Président de la République saisit le Président de la Haute Cour Constitutionnelle, conformément aux dispositions de l’article 119 de la Constitution, aux fins :– d’une part, de déterminer la portée « des attributions présidentielles courantes », prévues par les dispositions de l’article 46 alinéa 2 de la Constitution lorsque, « le Président de la République en exercice qui se porte candidat aux élections Présidentielles, démissionne de son poste soixante jours avant la date du scrutin Présidentiel. Dans ce cas, le Président du Sénat exerce les attributions présidentielles courantes jusqu’à l’investiture du nouveau Président » ;– d’autre part, de préciser les conditions de « l’exercice des fonctions du Président de la République en cours de mandat, en vertu des dispositions combinées des articles 45, 46 et 48 de la Constitution » la Haute Cour Constitutionnelle émet l’avis que :

PLATEFORME CONTRE LA TENUE DE L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

Antananarivo, 07 septembre (ANTA) : Les membres du mouvement pour la refondation connu sous la dénomination de HFI, avec le soutien de neuf  candidats retenus et le collectif des candidats non retenus par la HCC à l’élection présidentielle du 07 novembre prochain,  ont fait lors d’une conférence de presse tenue ce 07 septembre 2018 au domicile de l’ex Président de la République Didier Ratsiraka à Faravohitra Antananarivo, une déclaration relative  à mettre en veille la tenue de cette élection.

MISSION D’ÉVALUATION PERIODIQUE DE L’UNION AFRICAINE

Antananarivo, 06 septembre (ANTA) : « Le gouvernement  entend maintenir les dates du 7 novembre et du 19 décembre pour la tenue de l’élection présidentielle ». Tel a été le propos du Premier ministre, Chef du Gouvernement, Christian Ntsay, à l’issue de sa rencontre avec  une délégation de l’Union Africaine conduite par l’Ambassadeur  Ramtane Lamamra, ce mercredi  05 septembre 2018.