73ème AG DES NATIONS UNIES : SOLUTION GLOBALE CONTRE LA TUBERCULOSE

Antananarivo, 27 septembre (ANTA) : Au cours du troisième jour de l’AG des Nations Unies, à New York, les chefs d’États participants ont choisi de porter devant de l’Assemblée le problème récurrent sur la maladie de la tuberculose qui frappe, selon les observations, plusieurs pays de la planète freinant le développement et/ou l’élan au développement de ces derniers. Il a été alors recommandé par l’AG qu’une solution globale devrait être trouvée pour son éradication, notamment à travers les pays les plus vulnérables.Dans son discours, le Président de la République par Intérim, RivoRakotovao, a souligné devant ses paires que Madagascar n’est pas en reste dans la lutte contre la maladie de la tuberculose.
Afin d’Illustrer la volonté des autorités malagasy dans la lutte contre ce fléau, le Président par Intérim a appuyé ces propos en remarquant que les efforts sont déjà inclus dans la mise en œuvre du programme dite« couverture santé universelle » ; programme qui fait l’objet d’un soutien financier de plusieurs partenaires bilatéraux.
S’appuyant sur les enquêtes de l’OMD menées en 2012, dont les résultats ont été rendus au cours de l’année 2013-2014, la délégation malagasy a surtout fait remarquer que les victimes de cette maladie sont surtout concentrées au niveau de la population rurale malagasy.
L’utilisation quotidienne de bois de chauffe dans une espace confinée par un très grand nombre de ménage malagasy en est le principal cause selon toujours les résultats des enquêtes de l’OMD.
En termes d’actions concrètes, une nouvelle politique plus cohérente et plus harmonieuse sera portée devant l’AG en vue de favoriser le financement dans les travaux de recherche des remèdes et des vaccins plus efficaces dans l’éradication de cette maladie, d’où le thème de « la solution globale ».