4ème ÉDITION DE TAGNAMARO : ASSAINISSEMENT DU TOMBEAU DE RAINIHARO, DON DU SANG ET DISTRIBUTION DES DRAPEAUX

Antananarivo, 15 juin 2019 (ANTA) : L’objectif du Ministère de la Communication et de la Culture (MCC)  est de sensibiliser les citoyens malagasy d’être fiers de leurs patrimoines, de leur faire connaître la valeur historique et  culturelle de leurs patrimoines, a martelé  la ministre Lalatiana Andriatongarivo lors de la quatrième édition du « Tagnamaro  andron’ny olom-pirenenena » tenue ce 15 juin 2019.

La 4ème édition de Tagnamaro est marquée par le don de sang effectué par le personnel du Ministère de la Communication et de la Culture

Ainsi, ce ministère a choisi d’assainir et de nettoyer le tombeau de Rainiharo sis à Isoraka Antananarivo dans l’idée que tous les citoyens s’approprient le concept de Tagnamaro et de comprendre à travers les gestes que ce département ministériel a accompli  qu’il est important de valoriser ou de revaloriser les sites, les patrimoines, les monuments et tout ce qui représente l’identité et la culture malagasy.

Comme le mois de juin est  consacré à la  célébration de la fête de l’Indépendance de  Madagascar, le personnel du ministère de la Communication et de la Culture a procédé également à la distribution  des drapeaux nationaux dans les foyers malagasy dans le but de sensibiliser les citoyens à reconnaître la valeur du drapeau national et la nécessité de lever dans leur domicile ce symbole  de souveraineté  national et  du patriotisme.

Les employés du Ministère de la Communication et de la Culture ont distribué des drapeaux nationaux dans le cadre de la célébration de la fête de l’Indépendance de Madagascar

En outre, certains employés de ce  ministère ont effectué  à un don de sang dans la cour de la Bibliothèque nationale à Anosy Antananarivo.

« Les sangs sécurisés sont les sangs obtenus par les volontaires comme le personnel du ministère de la Communication et de la Culture  a fait aujourd’hui, cette volonté donne une grande satisfaction morale » a indiqué le Responsable du Collecte mobile au banque de sang de l’Hôpital Jean Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA), ANDRIAMBELOSON Solonomena,

En 2018, la ville d’Antananarivo a consommé elle-même 25 000 poches de sang.