UE : MADAGASCAR DOTÉ DUNE FINANCEMENT DE 88 MILLIARDS D’ARIARY POUR PROMOUVOIR LE SECTEUR RURAL ET AMÉLIORER LE SECTEUR EXPORTATION

Antananarivo, 29 août 2019 (ANTA) : « La priorité est de rattraper le retard de développement de Madagascar pour que notre pays devienne un pays émergent à l’avenir » a indiqué le ministre de l’Économie et des Finances, Richard J.RANDRIAMANDRATO lors de la signature de deux conventions de financement entre l’Union européenne et la république de Madagascar effectuée par l’Ambassadeur de l’UE à Madagascar, SEM Giovanni Di GIRILAMO, le ministre de l’Économie et des Finances, Richard J.RANDRIAMANDRATO et le ministre de l’Industrie, du Commerce, et de l’Artisanat,
Madame Lantosoa RAKOTOMALALA le 29 août 2019 à Antaninarenina.
Ces deux signatures seront axées sur le programme d’Appui au Financement de l’Agriculture et aux Filières Inclusives dans le Centre de Madagascar (AFAFI-Centre) et sur le Programme d’Appui au Développement des Exportations et à Intégration Régionale (PADEIR).
D’une part, le programme AFAFI-Centre dispose d’un montant de 48 Milliards d’Ariary soit 12 Millions d’Euros. Il se consacre au secteur de concentration « développement rural » qui vise à améliorer durablement les revenus des ménages ruraux et leur sécurité alimentaire et nutritionnelle, en particulier celles des femmes et des enfants, dans un souci de préservation de l’environnement naturel dans la zone périurbaine d’Antananarivo et notamment sur 105 communes des régions Analamanga et Itasy pour une durée de 5 ans.
D’autre part, le programme PADEIR dispose un montant de 40 Milliards d’Ariary soit 10 Millions d’Euros, s’inscrit dans le champ du développement du secteur privé à Madagascar et fait, ainsi de suite au programme PROCOM dont l’objectif est de mettre en œuvre les différentes activités prévues dans le programme pour une durée de 5 ans afin d’améliorer la compétitivité des filières exportatrices notamment le textile, le tourisme et la technologie d’information et la communication vers les marchés de l’UE et les marchés régionaux.
À son allocution, le ministre de l’Économie et des Finances a ajouté que cette signature marque la confiance entre l’UE et Madagascar et que les deux pays prévoient de collaborer sur plusieurs programmes sont déjà prévus pour l’année prochaine.