Antananarivo, 10 août (ANTA) : L’union africaine a réservé le 10 août pour célébrer la journée africaine des actes (ou copie) de naissance et des statistiques. Notre pays est aussi concerné ainsi que le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation : Monsieur Tianarivelo Razafimahefa, l’a confirmé : « L’acte de naissance est un droit fondamental de tout un chacun ». Le Ministre de l’intérieur a souligné que cette année, la rénovation des copies de naissance et des statistiques contribuera à l’amélioration des services publics et de la vie de sa population.
Les pays africains ont ressenti la nécessité des copies de naissance, d’où l’élaboration de ce programme. C’est grâce à l’obtention d’un acte de naissance qu’un individu peut jouir de ses droits et de ses responsabilités en ayant le titre de « citoyen ». C’est la seule preuve légale et publique démontrant l’existence d’un individu acceptée de tous. Les statistiques sur les actes de naissance sont des moyens pour gérer les affaires publiques d’une part, et de préparer des stratégies pour renouveler l’économie et la vie sociale de la population d’autre part.
En effet, il a été constaté que bon nombre de personnes ne possèdent pas encore leur copie. De son côté, la branche des affaires publiques affronte aussi de nombreux problèmes. De ce fait, le non obtention des actes de naissance est la source de plusieurs problèmes du pays malgache (surtout dans l’administration).
Face à cela, le Gouvernement a déjà fait des efforts. En plus des jugements supplétifs, les stratégies nationales pour l’amélioration des actes de naissance et des statistiques ; et les textes améliorés qui les réagissent sont déjà prêts.
L’acquisition d’un acte de naissance tient une place non négligeable dans l’amélioration de la condition humaine ainsi que de son émancipation future. En d’autres termes, son accomplissement se combine à la prévision du devenir des descendants. C’est aussi une grande étape vers la recherche de l’objectif du développement durable.
Donc, tous les citoyens sont appelés à prendre ses propres responsabilités comme l’obtention d’un acte de naissance, d’un acte de mariage, la déclaration de décès et autres au sein des services s’y afférant. Ces informations doivent en outre se trouver dans le registre officiel de l’Etat.
Le Ministre a conclu que l’obtention d’une copie d’acte de naissance est précieuse pour chaque citoyen