juin201726
Lors du défilé des Forces d’Interventions Spéciales sur la piste du stade de Mahamasina teintée de couleur verte, la foule s’est exclamée de joie

Lors du défilé des Forces d’Interventions Spéciales sur la piste du stade de Mahamasina teintée de couleur verte, la foule s’est exclamée de joie

Antananarivo, 26 juin (ANTA) : « À partir de ce jour, grâce à la signature entre le Premier ministre Français Michel Debre et le Président malgache Philibert Tsiranana le 02 Avril 1960 à Paris, Madagascar retrouve son indépendance, bénéficiera de ses droits et assumera les responsabilités issues de cet accord. La République française reconnait la souveraineté de la République malgache », a affirmé, il y a exactement 57ans, Jean Foyer, représentant du Général de Gaulle à Mahamasina.

Depuis cette date, Madagascar célèbre chaque 26 juin son indépendance et l’anniversaire de l’Armée malagasy à travers une parade militaire au Stade Mahamasina.

Tôt dans la matinée, les citoyens se sont afflué au stade qui s’est vite rempli. Plusieurs hautes personnalités dont l’ancien Président de la République Didier Ratsiraka et le Maire d’Antananarivo Lalao Ravalomanana ont été aperçues dans les tribunes.

Le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a salué les citoyens venus nombreux au stade de Mahamasina

Le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a salué les citoyens venus nombreux au stade de Mahamasina

Vers 10h du matin, le Président Hery Rajaonarimampianina fait son entrée. Il entreprend la traditionnelle revue militaire accompagné du ministre de la Défense Nationale le Général de Corps d’Armée Beni Xavier Rasolofonirina avant de rejoindre son siège annonçant le début de la parade militaire.

Pour cette année, l’allée des défilants a été de couleur verte, une couleur emblématique du drapeau national malgache.

2586 défilants

Au total, 2586 éléments de forces de l’ordre ont participé à la parade. Le Général de Brigade Fulgence Mampo a été désigné comme commandant d’ensemble. Les  musiciens des Forces Armées et de la Gendarmerie Nationale ont ouvert la parade suivie des 23ème, 38ème, 39ème et 40ème promotions de l’Académie militaire d’Antsirabe. Les différentes écoles militaires et de la gendarmerie ont été chacune représentées pour cette première vague.

Viennent ensuite les éléments de la Police Nationale avec leurs écoles respectives. À la vue des Forces d’Interventions Spéciales, la foule s’est exclamée de joie. Cette unité joue un rôle primordial dans la lutte contre les grands brigands. Ils sont familièrement appelés les Commandos.

Ce 57ème anniversaire de l’indépendance de Madagascar a également vu la participation des agents de la Douane. Créée en 1820, la Douane a pour vocation de protéger les richesses nationales et de remplir les caisses de l’État. 45% des recettes proviennent de la Douane. Leur défilé marque la fin de la parade des unités terrestres.

Le défilé des engins motorisés des différentes unités de l’Armée malagasy ,  de la Gendarmerie nationale, de la Police nationale et des sapeurs-pompiers a clôturé la parade militaire vers 12h10.

Les autorités et les personnalités invitées se sont ensuite rendues au Palais d’Iavoloha pour l’habituel banquet. Quant aux citoyens, ils profiteront du grand podium animé par des artistes de renom. Les cérémonies de Mahamasina et d’Iavoloha ont été retransmises en direct sur la chaîne nationale et sur Skyone.

Une sécurité renforcée

L'ancien Président  de la République Didier Ratsiraka a rehaussé de sa présence lé défilé à Mahamasina

L’ancien Président de la République Didier Ratsiraka (au centre) a rehaussé de sa présence lé défilé à Mahamasina

Les forces de l’ordre ont redoublées de vigilance cette année pour assurer la sécurité. Des drones ont été déployés, des caméras de surveillance ont été placées à différents endroits de Mahamasina. 1 000 éléments des forces de l’ordre ont également été mobilisés.

Toutes les personnes qui ont assisté au défilé ont fait l’objet d’une fouille systématique.

Jusqu’à la fin de la cérémonie, les rue Dr Andrianavony Anosy, Titsy Antsahamanitra Ambany, Mohamed V St Michel, Ramahatra Anosy, Russie Antaninarenina, Rajoelina Mahamasina et Andriba ont été temporairement fermées à la circulation.

Dans son message à la population malgache, le Président français Emmanuel Macron renforce la volonté de son pays à collaborer avec Madagascar et invite ainsi le Président Hery Rajaonarimampianina à le rejoindre à Paris le 28 juin prochain.