MÉMENTO DU PASSE:SORTIE DE LA DEUXIÈME VOITURE À MAHAJANGA PORTANT LA PLAQUE D’IMMATRICULATION 005M

Antananarivo, 29 août 2019 (ANTA) : Les Plaques d’immatriculation des voitures sont nées en France l’année 1772. À part le numéro des voitures, elle affiche aussi les lettres marquant la région d’origine de la voiture. Ce n’était qu’en 1900 que les plaques d’immatriculation ont commencé à exister à Madagascar notamment dans la capitale Antananarivo. La première voiture portant la plaque avait comme numéro 001T et appartenait au Général Gallieni. Après les 3 voitures dudit Général, les importations ont augmenté et se sont éparpillées dans toutes les régions. La première utilisation de ses plaques d’immatriculation à Majunga était dans l’année 1921. La première voiture immatriculée porta le numéro 001M. Les numéros n’étaient pas successifs, la deuxième plaque portait le numéro 005M. Le jour de cette inscription était le 29 août 1921. La voiture était de marque Citroën.

MÉMENTO DU PASSE:NAISSANCE DE RABEMILA RAHANTAMAMINIVO YVETTE

Antananarivo, 29 août 2019 (ANTA) : Le 29 août 1945 est née Rabemila Rahantamaminivo Yvette, fille du docteur Rakoto Rabemila et de Ramasimbelo Isabelle. Elle avait commencé ses études à Antanisoa Miarinarivo puis les avait complétés à Antananarivo et à Fianarantsoa. Après avoir eu le diplôme de Baccalauréat, elle avait continué ses études dans le collège d’Ambohipotsy puis dans le collège Miray à Ivato et sorti comme pasteur l’année 1968. Elle a eu son diplôme de licence en théologie à Birmingham – Angleterre et à Montpellier de France. À son retour dans le pays, elle a enseigné dans l’école protestante d’Ambatomanga puis est devenue une enseignante dans le collège d’Ivato. Elle était responsable de la gestion de l’école dans le centre de Marobiby Ambohidrapeto et en même temps pasteur de l’église locale et Directeur de l’école. Elle était aussi membre du bureau permanent de la FJKM. Elle était la première Malagasy travaillant dans le CWM. Elle a déjà voyagé dans plusieurs pays et c’était surtout à l’occasion des différentes réunions internationales (Afrique, Asie, Europe, Amérique et Pacifique).

RÉGION ATSIMO ANDREFANA – DISTRICT BETROKA : LA SENSIBILISATION ET DE L’ÉDUCATION DE LA POPULATION POUR LA SÉCURITÉ PORTENT SES FRUITS

Antananarivo, 29 août 2019 (ANTA) : Selon le commandement de la gendarmerie de Betroka, l’utilisation des forces n’est pas forcément obligatoire dans la gestion de la sécurité, la sensibilisation sous différentes formes et de diverses éducations sont aussi un atout. 2 armes à feu de marque 22 longs rifles ont été remis volontairement au bureau de la gendarmerie par une personne anonyme le 28 août 2019 à part les autres armes déjà apportées, quelque mois auparavant. La gendarmerie de Betroka a pour vision de garder la sécurité durablement pour que chacun puisse vivre en paix.

VIOLENCE ENVERS LA FEMME : MIALY RAJOELINA, A FOND DANS LA LUTTE POUR SON ÉRADICATION

Antananarivo, 28 août 2019 (ANTA) : « la violence, sous quelque forme que ce soit, à l’encontre de la femme est inacceptable » a réitéré l’épouse du Président de la République malgache Mialy Rajoelina lors de son allocution au cours de la conférence ayant eu pour thème : « Zéro violence basée sur le genre pour l’avenir de l’Afrique : ensemble, nous pouvons ». La plupart du temps, ce sont les conjoints eux-mêmes qui sont à l’origine de ces violences ou bien des personnes de la famille. Les participants à cette réunion ont admis qu’il faut une politique et des actions claires pour éradiquer la violence envers la gent féminine en Afrique. En effet, 35% des femmes au monde souffrent de violence verbale, physique et morale de la part de leur proche. 87 000 femmes sont décédées suite aux agressions commises sur elles en 2017 selon les chiffres. En outre Mialy Rajoelina a rappelé que la traite humaine fait partie de cette violence envers les femmes. Cette pratique est l’un des fléaux qui touchent les pays pauvres à cause du niveau de vie très bas […]

ÉLECTION COMMUNALE : DÉBUT DE DÉPÔT DE DOSSIER CE JOUR

Antananarivo, 29 août 2019 (ANTA) : Le début des dépôts des dossiers de candidature pour l’élection communale est ce 29 août 2019 à 09 h et s’achèvera le 12 septembre 2019 prochain à 17 h dans toute l’île. C’est dans les districts qui représentent la CENI ou l’OVEC qu’on dépose les dossiers suivant le Décret n° 2019/1451 sorti le 14 août 2019 dernier et que toutes branches concernées doivent prendre les dispositions y afférent. Au moment où l’OVEC accepte les dossiers de candidature des maires et les conseillers qui occupent encore leurs postes ; ces derniers sont déjà considérés comme démissionnaire d’office et ne peuvent plus reprendre leurs taches, mais c’est l’adjoint au maire qui va diriger les affaires courantes de leurs communes, a expliqué le Vice- président du CENI, Thierry RAKOTONARIVO.

FOIRE ARTISANALE 2019 : LE SÉSAME SUSCITE L’ATTRACTION DES VISITEURS

Antananarivo, 29 août (ANTA) : Les produits dérivés du sésame, ces fameuses graines plein de vertu sont à l’honneur durant la foire artisanale 2019 et font l’objet d’une ample curiosité, voire même des attractions, auprès des visiteurs. Le stand de la Ferme Aina, un des participants à cette foire, et qui œuvrent dans l’exploitation de cette graine, figure parmi les stands prisés par les visiteurs de l’évènement. Depuis une certaine période relativement longue, l’intéressement par le public du sésame prend une ampleur de manière progressive. Issue d’une plante tropicale, le sésame a été et continue constamment de gagner une place culminante parmi les produits alimentaires. Autrefois, la seule connaissance du public du sésame se limite à son utilisation dans la fabrication d’huile alimentaire. Dès fois, les graines servent également à orner les produits de pâtisserie et de boulangerie. Toutefois, dès lors que ses véritables vertus ont été dévoilées, le sésame est devenu un produit de consommation de luxe étant donné son prix. Dévoilé au public ses vertus longtemps cachées deviennent alors la stratégie de la Ferme Aina en divulguant aux visiteurs certain complément nutritionnel que […]

JOURNÉE AFRICAINE POUR LA MÉDECINE TRADITIONNELLE

Antananarivo, 29 août 2019 (ANTA) : Faire de la médecine traditionnelle comme matière des étudiants en médecine est une des priorités pour les universités afin de mettre en valeur cette forme de thérapie. Selon le ministre de la Santé publique, le professeur Rakotonirina Julio, le thème de cette journée serait la médecine traditionnelle comme matière des étudiants en médecine au sein des universités de l’Afrique. Le souhait est de faire entrer dans la norme la médecine traditionnelle, ce dernier a deux critères dont la première est la médecine traditionnelle malgache et la deuxième est la médecine traditionnelle d’autres pays, importés à Madagascar. Ces deux formes de médecine sont déjà utilisées afin de prévoir, d’éliminer et de soigner un patient, ainsi elles sont d’une forte importance pour le ministère de la Santé publique, pour plusieurs organisations sanitaires mondiales, pour l’OMS. Aussi, leur élaboration, leur suivi selon les normes sont très importants afin d’obtenir des résultats probants. Le ministre aussi avait affirmé que l’abus de ces médicaments traditionnels comme le « Raokandro », le « Tambavy », des sources inconnues ou de consistance élevée pourrait nuire à […]

UE : MADAGASCAR DOTÉ DUNE FINANCEMENT DE 88 MILLIARDS D’ARIARY POUR PROMOUVOIR LE SECTEUR RURAL ET AMÉLIORER LE SECTEUR EXPORTATION

Antananarivo, 29 août 2019 (ANTA) : « La priorité est de rattraper le retard de développement de Madagascar pour que notre pays devienne un pays émergent à l’avenir » a indiqué le ministre de l’Économie et des Finances, Richard J.RANDRIAMANDRATO lors de la signature de deux conventions de financement entre l’Union européenne et la république de Madagascar effectuée par l’Ambassadeur de l’UE à Madagascar, SEM Giovanni Di GIRILAMO, le ministre de l’Économie et des Finances, Richard J.RANDRIAMANDRATO et le ministre de l’Industrie, du Commerce, et de l’Artisanat, Madame Lantosoa RAKOTOMALALA le 29 août 2019 à Antaninarenina. Ces deux signatures seront axées sur le programme d’Appui au Financement de l’Agriculture et aux Filières Inclusives dans le Centre de Madagascar (AFAFI-Centre) et sur le Programme d’Appui au Développement des Exportations et à Intégration Régionale (PADEIR). D’une part, le programme AFAFI-Centre dispose d’un montant de 48 Milliards d’Ariary soit 12 Millions d’Euros. Il se consacre au secteur de concentration « développement rural » qui vise à améliorer durablement les revenus des ménages ruraux et leur sécurité alimentaire et nutritionnelle, en particulier celles des femmes et des enfants, dans […]