RÉHABILITATION DES TRANSFERTS D’INFORMATION LARGEMENT EN RETARD QUI NE FACILITENT PAS LES PRÉVENTIONS CONTRE LES CATASTROPHES NATURELLES.

Antananarivo, 14 août 2019(ANTA) : Selon la GRCI ou Gestion des Risques et des Catastrophes Inclusives dans les régions Boeny, Betsiboka et DIANA, le retard de transfert d’information met en difficulté la lutte contre les catastrophes naturelles. Les ré habilitations ont commencé à Maevatanàna suivi d’une formation et d’une aide aux plus défavorisés pour prévoir les dangers. Les plans de travail dureront 2 ans, dans le but de faire diminuer de 20% les nombres des sinistrés pendant une quelconque catastrophe naturelle, soutenue par l’Humanity Inclusive, le CARE et la BNGRC. Plus de 2millions d’Euros sont destinés pour ce projet. D’après Ramaroson Andrianiaina José, chef de projet, ce projet sera prochainement suivi d’un autre à Mahajanga, ou plus précisément une ancienne version renouvelée. En ce moment, les informations sont en retard. Une coopération se fera entre les régions des alentours pour obtenir des informations dans un délai très court. D’après le secrétaire de la BNGRC, le colonel Andriankaja Elah Olivier, « les dégâts des catastrophes naturelles auront des impacts négatifs surtout pour les handicapés et les enfants », de ce fait 60 écoles et 308 645 […]

RÉGION MENABE : LE PARC D’ANDRANOMENA EN FEU

Antananarivo, 14 août 2019 (ANTA) : Des incendies détruisent le Parc d’Andranomena, Commune de Bemanonga dans la région de Menabe. Durant son discours, le Chef de Volet d’Appui et Développement Éducation Environnemental Christophe Robert, a mentionné que des feux de brousse se propagent dans les réserves spéciales sous leur responsabilité et détruisent plusieurs la faune et la flore dans ce secteur. A cet effet, Madagascar National Park (MNP) fait appel à la population, même à tout un chacun de prendre toutes dispositions y afférente. Il est à noter que beaucoup de dégâts sont causés par les feux si jamais il y a trop de retard. Le parc d’Andranomena fait partie des sites les plus visités par les touristes dans la région du Menabe.

TORTURE ET VIOLENCE POLICIÈRE : UNE SITUATION ALARMANTE CONSTATÉE.

Antananarivo, 14 août 2019 (ANTA) : La date du 26 juin 2019 a été proclamée journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture. Cette année, sa célébration à Madagascar est marquée d’une pierre blanche par la CNIDH ou Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme et l’ACAT Madagascar ou Association des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture, en collaboration avec le Haut-Commissariat des Nations-Unies aux droits de l’Homme, par l’organisation d’un atelier de réflexion qui s’est tenu le 13 août 2019 au siège du Système des Nations-Unies à Andraharo. Cette table ronde s’articule à des visites de prison illustrées d’expositions qui se sont déroulées au mois de juillet. En bref, la torture est un acte inexplicable et horrible, généralement caché par le secret et jouissant l’impunité, qui ignore les valeurs humanitaires fondamentales et dévalorise l’individu. La CNIDH saisit la célébration de la journée mondiale du 26 juin 2019 pour appeler à soutenir les victimes de torture ainsi que leurs familles, en rappelant qu’elles ont un droit exécutoire à tout recours utile, y compris la réparation et la réhabilitation.

ANDRANOMANELATRA PREMIER BÉNÉFICIAIRE DU PROJET « FIHARIANA » DANS LA RÉGION DE VAKINANKARATRA

Antananarivo, mercredi 14 août 2019 (ANTA) : cinq éleveurs ont bénéficié de vache à lait pie rouge norvégien dans la commune d’Andranomanelatra district d’Antsirabe II grâce au projet « Fihariana ». Leur projet a été accepté après une enquête effectuée auprès de ces éleveurs qui ont découvert des marchés pour le lait, cela a été fait pour améliorer les conditions de vie des éleveurs. Selon le Président de la République si les éleveurs sont capables de bien gérer leur bien on pourra augmenter leur vache jusqu’à une dizaine. Pour ceux qui n’ont pas encore déposé leur demande au projet, « Fihariana » Andry Rajoelina a partagé ses envies pour que la population d’Andranomaneltra soit le champion d’élevage de vache à lait. L’entreprise « Socolait » augmenterait le prix d’achat du lait poursuit le Président de la République au profit des éleveurs d’Andranomanelatra. En outre, la déposition des dossiers sera ouverte à l’agriculteur intéressé et elles seraient examinées auprès du ministère de l’Agriculture, de l’élevage et la pêche. Enfin, le ministère suivra la santé des animaux domestiques selon le Directeur de Cabinet du ministère Lova Ramaroson.

REGION VAKINANKARATRA: LE MARCHE MAURICIEN S’OUVRE AUX PRODUITS LOCAUX DE MANANDONA

Antananarivo, mercredi 14 août 2019 (ANTA) : Le Président de la République malagasy a annoncé hier 13 août 2019 à Manandona Antsirabe II l’ouverture du marché mauricien au produit local de cette ville. Devant cette situation le Président de la République Andry Rajoelina incite les agriculteurs de faire le maximum sur la production des légumes malgré l’existence de l’intersaison et la saison sèche et ne pas se contenter de la production du riz. Le PRM a aussi assuré les agriculteurs de l’aide de l’État dans l’amélioration de la production de la pomme de terre, selon Andry Rajoelina les Mauriciens ont fait part de leur besoin au Président de la République pendant sa visite à l’Ile Maurice. La coopérative « Avotra » serait le commencement de cette coopération bipartite entre les agriculteurs et l’État, la coopérative « Avotra » a fait une demande de terrain à cultiver aux environs 30 ha et l’État a décidé de financer en plus la coopérative. En outre, le Président Andry Rajoelina pousse les agriculteurs à bien travailler pour mieux rembourser les emprunts et de pouvoir produire plus, le PRM a […]