11 SEPTEMBRE, LES ETATS UNIS ONT SUBIS DES ATTENTAS SUICIDE

Antananarivo, 11 septembre 2019 (ANTA) : Le 11 septembre 2001, les Etats-Unis faisaient la cible de quatre attentats-suicides préparés par les membres du réseau djihadiste islamiste Al-Qaïda. En moins de deux heures des bâtiments symboliques du nord-est du pays dont la world Trade Center et le Pentagone en étaient les victimes.
Près de 6000 personnes ont été blessées et 3000 ont perdu la vie dans ses attaques. Parmi ces victimes, on y trouve 343 pompiers de New-York, 37 policiers portuaires et 23 policiers.Les employés se trouvant dans les deux tours jumelles ainsi que les sauveteurs ont été originaires de 93 pays différents.
Les attaques avaient commencé vers 8 heures ; dix-neuf terroristes détournaient quatre avions de ligne.
Ils avaient projeté les deux premiers avions sur les tours jumelles du World Trade Center à Manhattan et le troisième sur le Pentagone à Washington.
Les personnes à bord de l’avion avaient tous perdu la vie, quasiment tous les employés des deux immeuble n’ont pas pu sortir indemne.
2 heures plus tard, les 2 tours, dont les sommets culminaient à un peu plus de 415 mètres de hauteurs, s’effondraient causant par la suite leur destruction totale avec un dommage collatéral sur d’autres immeubles aux alentours.
Pour le quatrième avion volant en direction de Washington, les équipages et les passagers ont été mis courant de la situation via appel téléphonique ; ils essayaient de prendre le contrôle, de l’avion évitant la même situation des autres avions précédents et s’était écrasé en pleine campagne de Shanksville en Pennsylvanie. Tous les passagers sont également morts.
Les attentats du 11 septembre 2001, orchestrer et commandité principalement par Oussama Bin Laden, ont toujours été considérés comme les plus meurtriers jamais connus dans l’histoire des Etats-Unis jusqu’à aujourd’hui.
Depuis, Oussama Bin Laden faisait l’objet d’un trac intensif par les Etats Unis et le Président de l’époque, Gorge Walker Bush Junior a fait la promesse solennel de ne laisser aucun répit à ce leader terroriste tant qu’il ne soit appréhender ou éliminer. Ce n’est que durant la présidence de Barack Obama que celui-ci a été enfin localisé au Pakistan et a été éliminer dans un raid militaire.

Laisser un commentaire